Le réseau Helene Weber en Tunisie

"Les mères de la constitution allemande" en Tunisie

Aujourd'hui en Tunisie, les hommes et les femmes politiques et révolutionnaires sont en train de conceptualiser une nouvelle constitution, le fondement du futur démocratique. La situation rappelle celle de l'Allemagne dans l'année 1949. Dans l'esprit de ce départ démocratique, la version arabe de l'exposition des "mères de la constitution" parle de l'engagement de quatre femmes allemandes: Il y a plus de 60 ans que les déléguées se sont battues pour l'inscription de l'article 3 dans la constitution, disant que "les femmes et les hommes sont égaux". Elles y sont parvenues malgré leurs appartenances aux parties politiques différents.

En octobre 2011, 49 femmes et 168 hommes ont été élus délégués de l'assemblée constituante de la Tunisie. C'est à eux que revient le devoir historique d'ancrer les droits des femmes de nouveau et de manière globale dans la constitution tunisienne.

Autrement qu'aujourd'hui en Tunisie, seulement quatre femmes se trouvaient parmi les membres de l'assemblée constituante en Allemagne il y a 60 ans. Luttant pour l'ancrage de l'article 3 de la parité homme/ femme, les quatre "mères" de la constitution allemande, apellée le "Grundgesetz", ont recontré une opposition puissante. L'exposition est vouée à l'investissement de ces quatre mères engagées de la constitution allemande.

 

L'exposition itinérante se situe dans le cadre du projet "La démocratie a besoin de femmes". Elle sera montrée en langue arabe en Tunisie. Elle a pour but de donner des suggestions et d'attirer l'attention sur la nécessité de la participation transpartisane et égale des femmes aux affaires politiques. Cette participation est d'importance particulière dans les temps transitoires et de changement sociétal.

L'exposition était montrée pour la première fois en Tunisie dans les locaux du CREDIF à Tunis en septembre 2012, où la ministre des affaires de la femme et de la famille, Sihem Badi, l'a inaugurée. Ensuite et lors de la journée mondiale de la femme le 8 mars 2013, l'exposition se produisait en tournée dans le club Tahar Haddad. Ici, les visiteurs masculins comme féminis se montraient impressionés par l'engagement et la collaboration des quatre mères de la constitution allemande. S'unir pour les droits de la femme et au-dessus de l'orientation politique- cela figure un Leitmotiv qui mouvoit aussi la Tunisie.